×
×

Actualités

  • Plusieurs membres de Resto Passerelle se sont réunis au Pavillon de l'horloge à Romainville pour évoquer plusieurs points importants pour le réseau tel que des projets d'aménagement, le traitement des appels d'offres en cours et un tour de table sur les propositions de mise en action au sein de Resto Passerelle.


  • C’est jeudi 15 juin que les associations Taf et Maffé et Appui ont inaugurées la cuisine mobile et le triporteur à charge arrière. Les cuisinières de l’association Taf et Maffé ont pu proposer aux habitants du quartier un moment convivial autour d’un plat traditionnel africain pour la modique somme de 3€ pour un plat à emporter ou sur place.


  • 9 membres du PTCE Resto Passerelle, représentant 6 structures se sont lancés dans une formation à l’évaluation de l’impact social avec le cabinet KIMSO. La première des 5 journées s’est déroulée en alternant théorie et mise en pratique. Chaque participant va évaluer l’impact social d’un projet de son choix au sein de sa structure. Cette première journée a été particulièrement consacrée à resserrer les champs d’investigation afin que chacun puisse mener un travail ambitieux mais en concordance avec ses disponibilités.


  • La formation Parcours Restauration, qui s’est déroulée au Relais au quatrième trimestre 2014 a atteint ses objectifs auprès du public accueilli. Les réponses au questionnaire de bilan, renseigné par dix des douze salariés en insertion ayant suivi la formation avec leur chargé d’insertion professionnelle, montrent qu’ils sont tous satisfaits de la formation et qu’elle leur a permis de progresser et d’améliorer leur confiance en eux sur leur poste de travail.


  • 2 formations en cours

    • by
    • Nov 27, 2014

    La formation « Parcours de Formation Restauration » qui est en cours au Relais à Pantin accueille en moyenne 14 stagiaires (issus de 9 structures différentes). Le niveau du groupe est plus homogène que lors de la dernière session et les résultats prometteurs : tous les stagiaires ont validé la HACCP (démarche d’hygiène et de sécurité en cuisine). Très motivés les salariés en insertion transposent leurs nouveaux savoir faire sur leur lieu de travail. Leur enthousiasme gagne souvent leurs collègues et de nombreuses personnes espèrent participer à la troisième session de formation.


  • Les CIP des membres du PTCE se sont réunis le 7 octobre 2014 dans les locaux de l’association « Baluchon-A Table Citoyen ». Cette réunion avait pour objectif de travailler sur la mise en commun du travail de prospection vers les entreprises classiques. En effet, les CIP développent des partenariats avec des entreprises prêtent à accueillir des stagiaires et à embaucher des salariés en fin de parcours.


  • Une Disco Soupe chez Taf et Maffé

    • by
    • Nov 27, 2014

    L’association Taf et Maffé a accueilli le 8 novembre dernier sa première « Disco Soupe ». Le principe est simple : récupérer des fruits et des légumes ayant vocation à être jetés et les préparer ensemble pour les déguster ensuite.
    Les fruits et les légumes ont été donnés par des grands magasins, des maraichers du marché de Saint-Denis et l’association Novaedia (également membre du PTCE).
    3 soupes et une salade de fruits ont pu être préparés grâce à une vingtaine de personnes motivées. La dégustation s’est faite avec plus de soixante résidents du foyer.


  • Deux outils ont été créés depuis le démarrage du projet pour faciliter la gestion quotidienne des Ateliers Chantier d’Insertion et en particulier des « Restos Passerelles ».

    Un tableur Excel permettant de réaliser le suivi financier est actuellement testé par 3 chantiers d’insertion et pourra être utilisé dès janvier 2015 par tous les « Restos Passerelle » intéressés.


  • Les échanges provoqués par le PTCE ont permis aux structures de s’appuyer les unes sur les autres dans leur processus de recrutement. C’est ainsi qu’un nouveau chantier d’insertion a pu embaucher deux salariés en fin de parcours d’insertion dans des « Restos Passerelles » . Les deux salariés formés à la réalité des « Restos Passerelles » et ayant réglé leurs problématiques sociales sont devenus des encadrants techniques compétents et à l’écoute des salariés en insertion.


Pages